iMedias (4)

Troisième table de découpe-fraisage Zünd d’affilée chez iMedias

Au début 2021, la société malmédienne iMedias a de nouveau investi dans une table de découpe Zünd. La troisième déjà pour l’entreprise depuis sa première Zünd installée en 2006. Son dirigeant Joël Doutrelepont n’y va pas par quatre chemins: « Des machines fiables, une technologie de pointe et un excellent service. Si l’on ajoute à cela l’esprit familial qui préside à nos relations avec Zünd, on comprend pourquoi nous n’en voulons pas d’autres. »

iMedias est précisément l’exemple type de l’entreprise qui opère en famille. Joël Doutrelepont, l’actuel dirigeant, l’a fondée en 1991. Il y travaille avec son épouse Claudine, son fils Bertrand et son beau-frère André Martin. iMedias se profile surtout comme un « total solutions provider », qui entend proposer une réponse globale à l’ensemble des besoins de communication visuelle de ses clients. Cela va des cartes de visite à la conception de logos et d’identités graphiques complètes en passant par toutes les formes imaginables de signalétique et de lettrage, y compris l’habillage de véhicules. Qualité, service ET juste prix composent le fil directeur de l’histoire de la société, dont on ne s’étonnera pas d’apprendre qu’elle dessert des clients jusqu’à la Côte belge.

iMedias (3)

Troisième d’affilée

Le premier contact de Joël Doutrelepont avec Zünd remonte à l’édition 2006 du salon Sign2Com de Courtrai. Il dit y avoir eu comme un déclic, lequel a débouché sur l’installation d’une Zünd PN. La première G3 l’a remplacée trois ans plus tard. Joël se souvient : « Nous n’avions rien à reprocher à notre PN, mais notre croissance avait été telle qu’il nous fallait une machine plus grande et plus rapide. Avec l’aide de notre ami Joop Jacobs, Zünd proposait de la reprendre à bon prix, et l’affaire fut conclue. Comme on nous a refait une proposition semblable l’an dernier, je n’ai pas hésité. La G3 précédente était encore comme neuve et elle sert d’ailleurs aujourd’hui pour les formations chez Zünd Benelux à Eersel. »

Full options !

La nouvelle G3 L-2500 embarque toutes les options possibles, dont une tête de fraisage de 3,6 kW. Joël : « Cette tête de fraisage lourde rentre comme dans du beurre dans le bois ou d’autres matières. De quoi, par exemple, façonner des parois intérieures complètes en Dibond, y compris les ouvertures de portes et fenêtres. Nous avons aussi un outil EOT (lame oscillante électrique) pour la découpe ultrarapide de matériaux souples et semi-rigides, ainsi qu’un POT (lame oscillante pneumatique) à air comprimé pour les matériaux durs et résistants. La nouvelle G3 est encore plus silencieuse et conviviale que sa devancière et, grâce à sa fonction tandem, nous pouvons façonner un travail d’un côté de la table et préparer simultanément le suivant sur l’autre moitié. Travailler avec cette machine est un pur plaisir. »

iMedias (6)

Pourquoi de nouveau une Zünd ?

Ce qui a poussé iMedias à de nouveau opter pour Zünd ? La réponse de Joël fuse : « Ce sont des machines fiables et innovantes. Zünd garantit aussi la disponibilité des pièces de rechange pour les 25 prochaines années. Non pas que nous comptions garder une machine aussi longtemps, mais juste pour donner une idée du sérieux du fabricant. Comme nous avions l’habitude des machines Zünd, nous avons aussi été très vite opérationnels avec la nouvelle G3. N’oublions pas non plus le SAV et l’assistance téléphonique. Zünd a fourni la machine avec une caméra qui permet de filmer en direct pour le technicien Zünd à l’autre bout du fil. Zünd est aussi une firme qui réfléchit avec le client. J’en prends pour preuve qu’ils ont cherché et trouvé pour nous un client pour une imprimante que nous n’employions plus. Nous mettre dans la tête du client, nous le faisons volontiers nous aussi. Raison pour laquelle cela colle aussi bien entre nous. »