FH-Dortmund_4

La coupe numérique rencontre l`architecture

Dans le cadre de leur thèse de licence, deux étudiants de la FH Dortmund ont développé un pavillon de six mètres de long. Le pavillon a été réalisé selon une chaîne de processus innovante et numérisée de bout en bout. La technologie de découpe numérique de Zünd a également été utilisée.

La participation au « Mextropoli 2019 Pavilion Competition » au Mexique faisait partie de ce travail de licence. Le concours international d’architecture avait appelé à la conception et à la construction d’un pavillon temporaire qui s’intégrerait dans la ville et respecterait les exigences de la durabilité.  

L`approche de Lukas Kirtz et de Karl Rösler était la combinaison de l`ancien et du nouveau, de la construction traditionnelle et la planification numérique. L`entrée couvert avec des bardeaux d`angles les moins différents possibles a été réalisé à l`échelle 1 : 1. Les étudiants ont été supervisés par le prof. dr. Volker Helm, qui représente l`enseignement des méthodes numériques en architecture. « À l`aide d`une chaîne de processus numérique, il est possible de réaliser une architecture complexe de manière rentable et d`économiser des ressources grâce à une méthode de production automatisée, le tout pratiquement sans gaspillage », explique le professeur Helm.

FH-Dortmund_5

Le matériau de base du pavillon est un panneau en nid d`abeille, qui est également stable et léger. Les bardeaux ont été coupés à l`ide d`un Cutter S3 mis en oeuvre par le Département d`architecture à l`automne 2018. Les données nécessaires ont été lues à partir d`un modèle 3D et transmises directement au Cutter Zünd. De celui-ci, le Cutter Zünd produit automatiquement un grand nombre de pièces individuelles, souvent de tailles très différentes. « Seule la fabrication numérique permet de produire des pièces inégales en série », déclare le professeur Helm. Afin de définir la position exacte des quelque 2 000 pièces individuelles dans la construction globale, un identifiant a été fourni à tous les éléments. De simples connexions enfichables permettent d`installer et de démonter le pavillon en peu de temps ou de recycler toutes les pièces séparément.

« À l`aide d`une chaîne de processus numérique, il est possible de réaliser une architecture complexe de manière rentable et avec une économie de ressources au moyen d`une méthode de production automatisée, le tout pratiquement sans gaspillage »

Relations médias

Daniel Bischof